Les intolérances alimentaires chez le chien

Votre chien se gratte de temps en temps, c’est normal mais si les démangeaisons sont trop nombreuses, c’est du prurit et il faut le soulager. Il s’agit de l'un des motifs les plus courant de visites chez le vétérinaire. Bien que le prurit puisse être causé par une allergie, il existe un certain nombre d'autres causes possibles. Ne partez donc pas du principe qu'il s'agit d'une allergie.

Même si le problème est une allergie, il existe un certain nombre d'allergènes potentiels. La nourriture est en fait la moins fréquente.

  • Allergies aux puces : en cas de réaction excessive aux morsures de puces
  • Allergies environnementales : réaction à quelque chose dans l'environnement comme la poussière, le pollen, le shampooing ou la moisissure
  • Allergies alimentaires : elles ne représentent qu'environ 10% des maladies cutanées d’origine allergique.

Bien que des allergies alimentaires existent, elles ne sont pas aussi fréquentes que le pensent de nombreuses personnes.

SYMPTÔMES D'ALLERGIES ALIMENTAIRES

Il existe plusieurs symptômes d'allergies alimentaires. Votre chien peut en présenter un ou plusieurs. Voici la liste de ces symptômes :

  • Démangeaisons excessives sur tout le corps ou juste autour des oreilles et des pieds
  • Infections répétées des oreilles
  • Vomissements, diarrhées, flatulences

QUELS ALIMENTS PROVOQUENT DES ALLERGIES ?

Tous les aliments peuvent provoquer des allergies. Cependant, la protéine est généralement à l’origine du problème. Les aliments qui provoquent le plus souvent des allergies sont, dans l'ordre décroissant * : le bœuf 36% , les produits laitiers 28% , le blé 15%,  les œufs 10%, le poulet 9,6%, l'agneau et le mouton 6,6%.

On prétend souvent que le blé ou les céréales sont les pires causes, mais les recherches indiquent que le blé est bien loin derrière le bœuf et les produits laitiers.

* Allergènes alimentaires courants chez les chiens et les chats Verlinden A, Hesta M, Millet S et al Critical reviews in food science and nutrition 2006.

Alimentation recommandée pour les chiens souffrant d'intolérances alimentaires 

TESTER LES ALLERGIES – TESTS PAR ÉLIMINATION

Bien qu'il existe des tests cutanés et sanguins, ils sont coûteux et peu précis, avec des niveaux élevés de faux positifs et faux négatifs. 

Le moyen le plus efficace de déterminer les ingrédients auxquels votre chien est allergique consiste à éliminer des aliments et à procéder à un nouveau test. Il s'agit essentiellement de suivre un régime alimentaire sans ingrédients allergènes, puis de leur donner des ingrédients différents pour identifier ceux qui déclenchent l'allergie.

Ces tests comportent plusieurs étapes :

ÉTAPE 1 – Essayez de vous souvenir de ce que votre chien a mangé (les repas principaux et les récompenses) et d'identifier les ingrédients. Vous obtiendrez ainsi une liste des ingrédients possiblement fautifs.

ÉTAPE 2 – Trouvez un régime alimentaire contenant aucune des substances suspectes. Plusieurs aliments composés d’un nombre d'ingrédients limités, d'ingrédients inhabituels ou de protéines hydrolysées sont disponibles dans le commerce. Ceux-ci sont susceptibles de constituer un régime qui ne provoque pas de réaction allergique. Changez le régime alimentaire de votre chien en respectant un délai de transition d'environ une semaine.  Commencez par lui donner environ 25% de la nouvelle nourriture et 75% de l’ancienne, puis augmentez progressivement la quantité de la nouvelle nourriture, de sorte qu'au bout de 7 à 10 jours, la transition ait aboutie totalement. Servez cette nourriture à votre chien pendant environ 8 semaines. À la fin de cette période, son état devrait s’être amélioré. Si ce n'est pas le cas, il est peu probable que la nourriture soit la cause du problème.

ÉTAPE 3 – Réintroduisez ensuite les anciens aliments pour voir si les symptômes réapparaissent. Si ce n'est pas le cas, l'amélioration peut être causée par un autre facteur. L’origine ne provenait probablement pas d'un aliment. Si les symptômes réapparaissent, il est presque certain qu'un ingrédient présent dans l’ancien régime alimentaire est à l'origine du problème.

ÉTAPE 4 – Il s’agit maintenant de déterminer quel ingrédient posait problème dans l’ancien régime alimentaire.  Suivez à nouveau le régime alimentaire utilisé avant que votre animal aille mieux. Ajoutez ensuite un ingrédient à la fois de son ancien régime dans son alimentation. Administrez ce régime pendant quelques jours pour voir si les symptômes réapparaissent. Si tel est le cas, cela signifie que le problème provient de cet ingrédient. N'oubliez pas qu'il peut y avoir plus d'un ingrédient problématique dans son ancien régime alimentaire.Vous devez donc tous les tester. Une fois la période de test achevée, vous disposerez d'une liste d'ingrédients à éviter. Vous serez donc en mesure de décider quel régime alimentaire est à privilégier à long terme.

Ne pas oublier : lorsque vous réalisez un test d'élimination, vous devez contrôler chaque chose ingérée, y compris les récompenses, les restes donnés à table, les morceaux de nourriture qu'il prélève sur le sol ou les aliments ingérés par les autres chiens de la maison.

Alimentation recommandée pour les chiens souffrant d'intolérances alimentaires 

ALIMENTS POUR CHIENS ATTEINTS D'ALLERGIES ET DE SENSIBILITÉS ALIMENTAIRES

Plusieurs régimes alimentaires disponibles dans le commerce sont conçus pour vous aider à nourrir des chiens atteints d'allergies alimentaires et à procéder à des tests d’élimination.

Protéines inhabituelles : les chiens sont plus susceptibles d'être allergiques à des ingrédients qu'ils ont mangé précédemment. De nombreux régimes alimentaires utilisent des ingrédients inhabituels, tels que l'œuf ou le riz, qu'ils sont moins susceptibles d'avoir mangé auparavant.

Vous obtenez ainsi également une réduction du nombre d'ingrédients ingérés, ce qui limite le risque de leur faire ingérer un ingrédient problématique.

Les protéines hydrolysées sont également une bonne option. L'hydrolyse décompose la protéine en petits morceaux à l'aide d'enzymes. Lorsque la protéine est décomposée, le corps est incapable de la reconnaître et ne réagit donc pas.

Plus d'articles pour les amoureux des chiens

keyboard_arrow_up